Comment j’ai vécu et géré mon diabète de grossesse (Alerte spoil : MAL)

Si vous aimez les articles racontage de life, vous allez aimer celui-là. Deuxième grossesse pour moi et deuxième fois que je me tape un diabète gestationnel. La première fois, j’aurais tellement aimé tomber sur un article qui en parle que je me suis dit que j’allais l’écrire moi-même. J’espère qu’il pourra aider ou au moins apporter un peu de soutien.

Diabète grossesse

Puisque je n’ai jamais parlé de ça, je vais faire un petit retour en arrière pour vous parler de ma première grossesse et donc de ma première fois avec le diabète gestationnel. Je pense que c’est bien plus intéressant parce que cette fois-ci je m’y attendais et j’y étais préparée alors que la première fois pas du tout !

Le test du diabète gestationnel

J’ai fait le test comme tout le monde vers 6 ou 7 mois. J’y suis allée en mode petite appréhension parce qu’on n’en dit pas vraiment du bien de ce test. Je me voyais déjà avoir des nausées après avoir bu leur sirop, j’étais prête pour ça.

Il faut prévoir un peu plus de 2 heures pour ce fameux test. Dès qu’on arrive, on fait une première prise de sang à jeûn, puis une autre une heure après avoir bu la solution et enfin une dernière deux heures après.

Finalement, c’était pas si désagréable que ça à boire. J’ai eu droit à un sirop au citron. On va être honnête, je prendrais pas ça pour le plaisir mais je m’attendais à tellement pire que c’est passé.

Le plus compliqué, c’est d’attendre les deux heures. J’aurais dû prévoir un livre ou mon ordi pour faire passer le temps. Mon labo a eu la gentillesse de me laisser me poser dans une pièce à prélèvements non utilisée, du coup j’ai un peu somnolé.

Diabète gestationnel, le déni

Pas un seul instant, j’ai eu peur des résultats. Je savais que j’allais être négative puisqu’il n’y a pas d’antécédent de diabète dans ma famille et que j’ai pris très peu de poids pendant ma grossesse (9kg en tout en fin de grossesse).

Vous imaginez donc à quel point je suis tombée de haut quand le résultat a été positif ! C’est le taux à jeûn qui était élevé pour ma part.

Je me suis dit que ça ne voulait rien dire et que de toute façon vu que mon corps a très bien réussi à gérer la solution au sucre que j’ai pris, ça prouvait bien que je n’étais pas diabétique. Ma gynéco n’a pas été du même avis que moi….

Elle m’explique qu’il suffit que l’un des trois soit élevé pour qu’on estime qu’il y a un diabète gestationnel. Elle me prend un rendez-vous auprès d’un endocrinologue pour qu’il m’explique ce que je dois faire et avoir un suivi.

Diabète grossesse

Le calvaire du diabète gestationnel

Je me suis retrouvée dans une salle avec d’autres femmes ayant du diabète gestationnel, un peu façon alcoolique anonyme. On nous a expliqué les différents types d’aliments et surtout on a donné les nouvelles règles de notre alimentation.

Fini le sucre raffiné sous TOUTES SES FORMES. Plus de gâteau, de chocolat, de confiture… On limite beaucouuuup les fruits et on en mange seulement pendant les repas. On fait attention aux féculents (sucres lents) qui peuvent aussi faire monter la glycémie.

Et cerise sur le gâteau, on se pique 6 fois par jours (avant et après chaque repas) pour vérifier les taux qu’on note et qu’on montre régulièrement à l’endocrinologue.

Et attention, si les taux ne sont pas bons, on vous met sous insuline et il y a des risques qu’on vous provoque un accouchement prématuré ou une césarienne en fonction du poids du bébé.

Devoir se sevrer du sucre en pleine grossesse, c’est pas la chose la plus facile à faire… Je l’ai très mal vécu, il m’a fallu du temps pour accepter toutes ces règles mais je les ai respectées SCRUPULEUSEMENT. C’était frustrant, chiant, stressant mais j’ai réussi à garder de très bons taux de glycémie.

À côté de ça, on surveille le bébé pour voir son poids et pendant toute la deuxième partie de ma grossesse, on n’a pas arrêté de me répéter que j’avais un gros bébé”. Je ne vous raconte pas le stress supplémentaire.

Le diabète gestationnel avec du recul

J’ai été la bonne élève par excellence, quitte à me mettre la pression. Cette fois, pour ma deuxième grossesse, j’ai décidé de vivre ça de manière un peu plus relax. Bien sûr, je fais attention et je surveille toujours autant mes glycémies mais je m’accorde un petit plaisir en fin de repas de temps en temps et je cède à un goûter quand j’ai vraiment faim tout en privilégiant des choses à faible taux glycémique. J’ai trouvé un équilibre entre ma santé physique (et celle de mon bébé) et ma santé mentale.

Je ne suis pas médecin et je ne prétends pas détenir une vérité mais je vous conseille vraiment d’en parler avec la personne qui vous suit. Une grossesse, c’est déjà compliqué donc autant essayer de ne pas trop en rajouter.

Diabète grossesse

Mes astuces et conseils pour survivre au diabète gestationnel

  • Trouvez un équilibre entre le fait de faire attention et les petits plaisirs. La frustration n’est pas une bonne amie alors évitez la, accordez vous des petits plaisirs de temps après les repas sans exagérer évidemment !
  • Trouvez des alternatives au sucre. Prenez un fruit plutôt qu’on chocolat, du sirop d’agave pour sucrer votre café, des biscuits allégés en sucre…
  • Apprenez à connaître votre corps. J’ai remarqué au bout de la deuxième grossesse  que mon corps réagit différemment aux différentes formes de sucres. Par exemple, j’ai du mal avec les féculents mais un fruit en fin de repas fait du bien à ma glycémie. J’ai remarqué aussi que prendre un encas à 16h me faisait avoir une glycémie plus basse avant le repas du soir… Observez vos taux et comparez les ) vos assiettes pour adapter votre alimentation.
  • Faites de l’activité (si vous le pouvez). C’est un conseil que je n’applique pas vraiment et pourtant…Un peu de marche par exemple aide à mieux absorber le sucre.
  • Soyez patiente ! C’est dur, je l’avoue mais ce n’est pas pour toujours et c’est pour le bien de votre bébé.

Comment vous avez géré votre diabète de grossesse, vous ? Est-ce que vous l’avez bien vécu ?

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Instagram :

icones-sociales-lipsticks_0002_instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.