Comment écrire la to-do list parfaite ?

Aujourd’hui, j’avais envie de parler de productivité. Il faut l’admettre, on aimerait pouvoir faire des milliards de choses mais une journée ne dure que 24 heures et c’est pas gagné de tout caser. Si vous vous reconnaissez dans cette petite description, cet article devrait vous plaire et vous être utile.

Faire la to-do list parfaite

Pourquoi faire des listes ?

À la base, je ne suis pas quelqu’un de très organisé ni de productif, je procrastinais beaucoup mais les choses ont presque changé. J’ai mis en place pas mal de choses, j’ai maintenant une routine matinale, j’utilise des applis pour m’organiser mais surtout j’ai adopté le Bullet Journal et je fais plein de listes ! D’ailleurs, je vous avais partagé quelques unes des listes qui simplifient ma vie.

Je pourrais vous parler des heures des bienfaits des listes mais pour faire court :

  • Ça permet de se vider l’esprit. En notant ses pensées, on s’allège l’esprit et on dort mieux comme ça !
  • Ça permet de savoir où on va. Combien de fois, j’ai été motivée à block et j’ai bugué parce que je ne savais pas quoi faire. Alors qu’avec une liste, on sait exactement ce qui nous attend et vers quelle direction on va.
  • Ça permet de gagner du temps. Logiquement, on évite les minutes (ou heures) à réfléchir à quoi faire puisque tout est noté au fur et à mesure qu’on y pense.
  • Ça permet de prioriser. Comme on a toutes les tâches juste devant nous, c’est plus facile de savoir lesquelles sont plus urgentes ou qui apporteront le plus de résultats.
  • Ça permet de se motiver. C’est tellement mais tellement satisfaisant de barrer/cocher les tâches accomplies que ça motive à se bouger !

Bon, maintenant que vous êtes convaincues par les listes et que vous avez très envie de faire des to-do list à tout va, j’ai envie de vous partager quelques conseils pour faire la to-do list parfaite parce que pour être productif, il ne suffit pas de barrer un maximum de choses, ça serait trop facile. Le but, c’est de faire des choses qui nous permettent d’avancer.

Deux types de to-do list

En matière de to-do list, deux équipes s’affrontent violemment à coups de stylos et bloc-notes. Il y a ceux qui prônent une liste courte et efficace de 3 à 5 choses à faire histoire de ne pas se surcharger et il y a ceux qui préfèrent tout détailler pour ne rien oublier mais aussi pour se motiver en cochant un max de choses. J’ai testé les deux.

J’ai été longtemps adepte des très longues to-do list où je notais chaque chose à faire (vaisselle, commande à passer, repas à préparer, brainstorming pour mes articles…) mais j’ai fini par passer à quelque chose de plus alléger. La raison est simple, il y a des choses que je ne risque pas d’oublier… La vaisselle qui s’entasse ou le repas du soir, ça ne eut pas passer inaperçu ou me sortir de la tête donc ça venait juste encombrer ma liste. Je suis donc passée à quelque chose de très allégé en suivant des conseils mais je ne me trouvais pas très productive et pas très fière de mois en fin de journée.

Au final, j’ai opté pour un entre-deux et je note ce qui me parait utile et que je risque d’oublier et pour toutes les taches ménagères, je m’accorde un créneau horaire ou je fais tout ce que j’ai à faire tout simplement.

Comment commencer à faire des to-do list ?

On note TOUT

On commence par prendre un cahier/un bloc-notes/une feuille et on écrit tout ce qu’on a faire. Dans cette première étape, on ne met aucun filtre et on ne fait aucun tri. On pose à l’écrit tout ce qui nous passe par la tête que ce soit professionnel, personnel, pour vous, pour la maison, des travaux, un désencombrement, une fête à préparer, un dossier à rendre…

On trie

C’est le moment de mettre un peu d’ordre dans vos idées et de les diviser en plusieurs listes. À vous de voir comment vous déterminer les catégories que vous voulez mettre en place. Moi je sépare déjà le professionnel du personnel et ensuite de fais encore des sous-catégories, par exemple je sépare le travail pour mon blog de celui pour les clients.

On priorise

Alors là, c’est clairement l’étape la plus importante et peut-être la plus difficile si vous n’avez pas l’habitude de faire cet exercice. Pour vous faciliter la vie si vous avez du mal, vous pouvez utiliser la matrix de management qui permet de diviser les taches en 4 catégories :

  • Urgent et important
  • Urgent mais pas important
  • Pas urgent mais important
  • Pas urgent et pas important

Forcément vous l’avez compris, on met tout en haut de notre liste ce qui est urgent ET important. On peut aussi prioriser en voyant les choses qui découlent les unes des autres. Par exemple, si vous devez faire un menu avant de pouvoir aller faire vos courses, l’ordre de ces deux taches s’impose de lui-même.

On fait ses to-do list

Si vous êtes entrain de commencer à vous organiser, vous avez surement une liste longue comme le bras et vous ne pourrez probablement pas tout faire en un seul jour. Il va donc falloir faire une liste par jour.

Alors là, on reprend l’étape précédente pour fixer les choses urgentes et importantes en premier et pour compléter la to-do list de la journée, on rattache des choses liées sur la même journée. Si vous devez absolument envoyer un colis lundi après-midi, vous pouvez rentabiliser votre sortie en faisant vos courses, ce qui signifie que vous devez faire votre menu et la liste de courses le lundi matin.

To-do list qui déchire : mode d’emploi

Au jour le jour, vous n’aurez pas forcément à faire toutes les étapes précédentes mais c’est quand même important de faire une bonne to-do list pour réussir à la réaliser mais aussi pour qu’elle vous permettent d’être la plus productive possible. Avec le temps, j’ai appris que certaines choses sont indispensables :

– On choisit son support pour s’y retrouver. Moi je ne suis pas trop une adepte des feuilles volantes parce qu’on finit toujours par les perdre donc je recommande soit un cahier soit l’appli Notes du téléphone.

– La to-do list ne doit pas être trop longues pour ne pas vous décourager mais elle ne dois pas non plus être trop courte sinon elle ne sera pas assez stimulante.

– Généralement, on est plus productif et concentré le matin. Si c’est votre cas aussi, placez tout en haut de votre to-do list les choses qui demandent le plus de concentration et d’implication de votre part et laissez les tâches plus légères ou plus courtes pour la fin de journée.

– Pour y voir plus clair, vous pouvez mettre de la couleur en fonction des catégories ou faire un tableau pour séparer les choses. C’est important d’y voir clair.

– Le meilleur conseil que je peux vous donner, c’est de ne pas trop vous mettre la pression. Si vous ne terminez pas tout ce qu’il y a sur votre to-do list, ce n’est pas la fin du monde, vous pourrez vous y remettre demain.

Est-ce que vous êtes adapte des to-do list ?

Faire la to-do list parfaite
Faire la to-do list parfaite
Faire la to-do list parfaite
Faire la to-do list parfaite
Faire la to-do list parfaite

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Instagram :

icones-sociales-lipsticks_0002_instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.