Toutes voil(é)es dehors

Pour tout vous dire, cet article n’était pas du tout prévu. Je parle rarement de sujet « polémique » ou « politique » sur le blog mais finalement, c’est mon lieu d’expression alors pourquoi pas ? Je ne sais ni par où commencer, ni par où terminer tellement ce sujet me touche.

Il me touche parce que je suis voilée, bien sûr, mais il me touche aussi parce que j’ai du mal avec l’acharnement contre les minorités.

Depuis des années maintenant, le voile islamique obsède la France et les affaires et polémiques se multiplient. « Voile à l’école », « Burqa », « Burkini », « Voile à l’université », « Affaire Décathlon »… et maintenant, le voile dans les sorties scolaires. À intervalles réguliers, il est brandi et jeté sur la place publique encore et encore. Au fil des débats, les avis se succèdent, experts, politiciens, membres d’associations, imams, féministes…

Et puis, il y a celles qu’on n’entend pas. NOUS. Les femmes voilées. Les femmes concernées. Pourtant, à chaque fois, ces polémiques nous touchent et nous blessent. Et ça ne dure pas juste le temps d’un débat. Une fois la télévision éteinte, une fois le débat terminé, une fois la polémique passée, une fois la loi votée, une fois que tout le monde passe à autre chose, notre vie et notre quotidien sont bouleversés.

Ne pas pouvoir aller à l’école, ne pas pouvoir travailler, ne pas pouvoir accompagner son enfant en sortie scolaire… Chaque loi et chaque amendement est un pas de plus vers l’exclusion.

Sous couvert de libérer les femmes de la soumission de leur père/frère/mari, on les enferme, on les exclue, on les isole. Priver une femme d’études et d’un travail lui permettant de subvenir à ses besoins, c’est la forcer à être dépendante d’un homme. Empêcher une femme d’accompagner son enfant dans une sortie scolaire, est-ce que ce n’est pas la pousser vers le communautarisme ? Choisir la tenue d’une femme, est-ce que ce n’est pas ça la soumission ? Quelle différence y a-t-il alors entre celui force une femme à se voiler et celui qui la force à se dévoiler ?

Il n’y a qu’une seule soumission dans le fait de porter le voile et c’est celle envers Dieu. Et c’est tout. Il n’y a ni acte politique, ni volonté de prosélytisme, si envie de provoquer, ni besoin de s’imposer en France. Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir si l’Islam l’impose ou non. Finalement, la laïcité, c’est la séparation des religions et de l’État donc les politiques n’ont pas à débattre de son aspect obligatoire ou non.

Je n’écris pas cet article pour me placer en victime. Nous ne sommes pas des victimes. Nous sommes bien plus fortes que ce qu’il croit. On le prouve chaque jour. De plus en plus de femmes voilées (ou pas d’ailleurs) font entendre leur voix, créé leur entreprises, montent des associations, se font un nom, s’imposent et réussissent.

Et parce que je n’ai pas envie que cet article soit juste négatif, j’ai envie de partager avec vous quelques unes de celles qui ont réussi, de celle qui prouvent que quelques soient les barrières qu’on nous met, on est capable de se relever et se soutenir. Voilées ou non voilées, elles sont un espoir.

Salima Aliani

En plus d’être une une youtubeuse et une make-up artist de talent, la belle Salima a lancé sa propre marque de cosmétique.

Asma Fares

Asma, c’est la bonne copine par excellence. Sur YouTube, elle parle beauté, mode et lifestyle et sur les réseaux, elle partage son quotidien. J’aime beaucoup cette fille qui est dans la simplicité, qui donne volontiers un coup de pouce quand elle le peut et est d’une gentillesse rare. Depuis quelque temps maintenant, elle a une marque de hijab.

Sana

Youtubeuse et make-up artist, Sana partage beaucoup de déco et de bonnes astuces sur sa chaîne. Une petite pépite si vous cherchez de l’inspiration dans le style oriental-chic. En plus, elle est tellement gentille et accessible.

Albertine

Je la connais moins à titre personnelle mais ses créations m’ont éblouies tellement de fois qu’il fallait que je vous partage son compte.

Anlya

C’est la story qui me met tout de suite de bonne humeur quand je la regarde. Anlya est une vraie fashionista qui partage ses looks et ses inspirations.

Maroua – The Doll Beauty

On ne la présente plus et je ne pouvais pas ne pas la citer. Elle représente à foooond la Team DZ. Elle est fraîche, pétillante, honnête, drôle… Et c’est une business woman puisqu’elle a lancé sa propre marque de vêtements !

Mona – Muslim Queens

La douce Mona est une maman que je suis sur YouTube depuis des années maintenant et que j’aime toujours autant regardé.

Nessma

Nessma, c’est la reine des bons plans sur Instagram mais c’est aussi une fille qui a su se créer une communauté grâce à sa gentillesse et sa douceur

Il y en a plein d’autres que je n’ai pas cité, alors n’hésitez pas à noter en commentaires les femmes que vous aimez suivre (sur Instagram ou ailleurs).

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Snapchat : Mamzelle_Chahi et sur tous les réseaux :

icones-sociales-lipsticks-facebookicones-sociales-lipsticks_0008_twittericones-sociales-lipsticks_0005_hellocotonicones-sociales-lipsticks_0002_inspiliaicones-sociales-lipsticks_0002_instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.